ARTICLES

Entretien avec les instructeurs du Dojo Onnano

Par Peter Giffen | Publié sur RYUSEI KARATE-DO le 27 février 2024

« Ce qui suit est une entrevue avec Chantal Lepage et Anik DesRosiers, les deux instructeurs du Onnano Dojo de Sherbrooke, Québec (Canada). Le dojo a été fondé par Chantal en 2001, dédié à aider les femmes victimes de violence et d’autres types d’abus. Aujourd’hui, le dojo suit toujours ce mandat et propose régulièrement des cours de karaté Ryusei. »


Des nouveaux cours d’autodéfense mère-fille à Farnham

Par Billie-Anne Leduc | Publié sur La Voix de l’Est le 24 août 2020

« Ce n’est pas la première fois que je fais un cours spécial pour les mères qui s’inscrivent avec leurs filles, mentionne Chantal Lepage, qui a fondé l’école d’arts martiaux Onnano Autodéfense en 2001. En plus de souvent rassurer la mère, ça fait une belle activité de famille. Un moment spécial, qu’on ne prendrait pas autrement. »


L’autodéfense au féminin dans des écoles de Sherbrooke

Par Radio-Canada | Publié le 24 août 2016

Des jeunes des écoles secondaires de Sherbrooke reçoivent au cours de l’année scolaire des formations en autodéfense, une façon de leur apprendre à se faire confiance et à s’« autoprotéger », soutient Chantal Lepage, propriétaire de l’école Onnano.


Agir avant de penser pour éviter les agressions

Par René-Charles Quirion | Publié sur La Tribune le 19 août 2016

Réussir à agir avant de penser afin d’éviter qu’une situation d’agression dégénère. La sensei Chantal Lepage de l’école Onnano autodéfense tente d’aider les femmes à développer une confiance en elles afin d’agir en amont des agressions dont elles peuvent être victimes.


Briser le silence revient aussi à l’entourage

Par René-Charles Quirion | Publié dans La Tribune le 18 juin 2009

«  La responsabilité de briser le silence ne revient pas qu’aux victimes, mais à tout l’entourage. Il n’y a pas seulement le système de justice pour aller chercher de l’aide mais aussi les amis ou le CALACS. »


À l’assaut du karaté

Par Francine Légaré | Publié sur la Gazette des femmes le 1er novembre 2002

Chantal Lepage enseigne le karaté à Sherbrooke à des groupes composés uniquement de femmes. Au-delà de l’initiation à un art martial millénaire, elle leur propose la maîtrise d’une solide technique d’autodéfense; chaque geste est pratiqué et répété jusqu’à la création d’automatismes bien ancrés.